Les effets du sport sur le cerveau

Publié le : 20 novembre 20224 mins de lecture

Le sport est bon pour la santé ! Cela n’est plus à prouver, de nombreuses études ont démontré que l’activité physique a de nombreux bienfaits sur le corps et le cerveau. En effet, faire du sport stimule la production de neurotransmetteurs, des substances qui permettent aux neurones de communiquer entre eux. Cela a un impact direct sur la mémoire, la concentration et la motivation. De plus, l’activité physique permet de lutter contre le stress et l’anxiété, deux facteurs qui peuvent avoir un impact négatif sur le cerveau.

Le sport stimule la production de neurotransmetteurs

Le sport stimule la production de neurotransmetteurs, des substances qui aident les neurones à communiquer entre eux. Cela permet au cerveau de mieux fonctionner et de mieux se protéger contre les maladies neurodégénératives. En outre, l’activité physique augmente la production de cellules nerveuses, ce qui peut compenser celles qui sont perdues au cours du vieillissement. Le sport peut donc aider à maintenir les fonctions cognitives et à prévenir la démence.

Le sport augmente la densité des neurotransmetteurs

Le sport est bénéfique pour la santé du cerveau. En effet, l’activité physique permet une meilleure circulation sanguine et une plus grande densité des neurotransmetteurs. Le sport stimule également la production de facteurs de croissance, qui aident à prévenir la mort des cellules nerveuses. De plus, l’activité physique réduit les facteurs de stress et d’anxiété, ce qui contribue à prévenir les maladies neurodégénératives.

Le sport stimule la neurogenèse

, ce qui signifie qu’il aide le cerveau à produire de nouvelles cellules. Cela peut être bénéfique pour les personnes atteintes de maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, car elle peut ralentir la progression de la maladie. Le sport peut également aider les personnes souffrant de dépression, d’anxiété et de stress, car il favorise la production de neurotransmetteurs qui améliorent le mood.

Le sport diminue le stress et l’anxiété

Le sport est un excellent moyen de diminuer le stress et l’anxiété. En effet, l’activité physique permet de libérer des endorphines, des hormones du bien-être qui agissent comme des analgésiques naturels. De plus, le sport permet de se concentrer sur quelque chose de positif et de se défouler physiquement, ce qui est très bénéfique pour le moral. Enfin, l’activité physique stimule la production de dopamine, une autre hormone du bien-être qui a un effet relaxant et euphorisant.

Le sport améliore la capacité d’apprentissage

Il permet également – sous certaines conditions – d’améliorer les apprentissages. Ainsi, lorsqu’on est en bonne forme au niveau cardiovasculaire, la mémoire fonctionne mieux. Des chercheurs allemands ont en effet montré que l’activité physique pendant l’apprentissage aide à mémoriser. Pour que cela fonctionne, il faut néanmoins que l’exercice soit modéré. Le traitement de l’information est d’ailleurs globalement meilleur pendant une activité physique modérée qu’au repos. Mais attention, si l’activité est trop intense, on n’a plus d’espace mental pour se concentrer sur autre chose.

L’exercice permet aussi d’améliorer l’attention et les fonctions exécutives. Faire 20 minutes d’exercice physique entre les heures de cours améliorerait la capacité de concentration chez les enfants.

Plan du site